• Cultures de la communication

    L’épreuve prend appui sur un ensemble documentaire. Il comporte deux parties distinctes portant sur un thème commun. Vous devez donc organiser votre temps de travail pour répartir sur les 4 heures les réponses aux deux parties.

     

    Méthodologie E1 : Cultures de la communication

     

    Première partie (8 points)

    La première partie propose un texte d’une trentaine de lignes relevant des Cultures de la communication : vous devez répondre à des questions qui vérifient votre compréhension globale du texte donné et vous conduisent à construire une argumentation personnelle.

    Exemple : A partir d’un texte évoquant la transgression et sa fonction sociale, dans un premier temps, vous devez démontrer votre bomme compréhension du document en répondant à des questions sur les connecteurs logiques, sur le lexique ou sur les figures de style utilisées. Dans un deuxième temps, vous devrez proposer un texte argumentatif analysant les liens entre transgression et publicité : en appuyant son développement sur des exemples précis tirés de votre culture publicitaire.

     

     

    Deuxième partie (12 points)

    La deuxième partie se fonde sur un ensemble de documents relatifs à une opération de communication :

     A travers une série de questions relevant des Cultures de la communication, vous êtes conduit à analyser des caractéristiques précises de cette opération de communication.

    Exemple : En lien avec le texte de la première partie de l’épreuve, vous analysez une annonce-presse proposant une forme de transgression. Les questions structurant l’analyse portent sur la cible, la rhétorique, les procédés mis en œuvre dans le visuel.

    Vous devez ensuite décliner le message proposé en tenant compte de modification imposées par le sujet. Vous proposez un nouveau message en justifiant l’ensemble de vos choix.

     

    Conseil pour traiter la deuxième partie

    La déclinaison peut par exemple être l’écriture d’un synopsis destiné à la production d’un spot télévisuel complémentaire à la parution de l’annonce presse.

    Le libellé de l’épreuve demande des justifications à la suite de la production proposé. Le teste justifiant les choix est une argumentation méthodique et structurée et non une suite de remarque éparses.

    Les arguments sont en lien avec la stratégie préalable repérée lors de l’analyse du visuel et des contraintes du type de message produit (publipostage, page d’accueil d’un site, communiqué de presse…)

    La justification doit donc clairement exposer deux à trois axes stratégiques dans lesquels chaque élément proposé se trouve justifié (figure de style, choix des personnages, de l’énonciation, registres…).

    Ces justifications doivent convaincre un annonceur que la proposition répond à son problème spécifique de communication et met en œuvre les procédés visant à :

    •  Capter l’attention (fonction phatique) et favoriser la mémorisation,
    •  Impliquer (éléments affectifs) et convaincre,
    •  Inciter à agir, à réagir : acte d’achat, d’engagement, d’information (aspects conatifs)…
    « Economie - DroitL’oral d’anglais ? la compréhension orale ! »

  • Commentaires

    1
    alicia
    Jeudi 24 Mars 2016 à 11:27

    Remarquable! Il est vraiment superbe pièce de l'écriture, j'ai beaucoup d'idée claire sur le sujet de de ce morceau d'écriture. reflective vest

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :